Ma démarche de conseil et l'anthropologie

Au début je ne me destinais pas au monde des organisations. Bien au contraire, sciences, lettres puis anthropologie me faisaient rêver et parcourir des territoires d'altérité un peu plus radicale. Puis, à ma grande surprise, les groupes contractuels (entreprises, institutions, associations, compagnies de théâtre ou équipes de foot,..) me sont peu à peu apparus comme des espaces privilégiés  où poursuivre et mettre en oeuvre les questions d'identité collective. Privilégiés car l'espace y est circonscrit, ce n'est pas le vaste monde, mais également  parce que leur vulnérabilité de fait exige une vigilance constante qui rend opportune la question de la communauté de projet.
J'ai formalisé cette expérience dans l'enseignement et la recherche grace notamment à la confiance de Robert Jaulin et l'exigence des étudiants d'ethno m'a apporté beaucoup dans ma conception de l'intervention.
Parce que le conseil, la communication sont passionnants mais qu'on n'y signe pas ses oeuvres (c'est le client qui signe), j'ai ensuite expérimenté la production au travers de l'édition (label Evidant) : aventure épique de l'articulation d'une nécessité d'auteur sur un marché.
C'est ce parcours d'anthropologue, d'intervenant du changement, de producteur qui se poursuit aujourd'hui dans mes accompagnements.